Deck » Le guide du Voleur miracle

Posté par DjinnTonic .


Image

Le Voleur Miracle est sans doute l'un des archétypes ayant le plus marqué son époque, de par son style de jeu unique et son potentiel de burst spectaculaire. On le pensait mort, mais le deck a su une nouvelle fois renaître de ses cendres.

Sommaire


Image

On ne l'avait plus vu depuis le dernier trimestre de l'an 2014. Pour ceux n'ayant pas connu cette époque, le voleur miracle était LE deck incontournable, aussi bien sur le ladder que dans les tournois. Son potentiel de burst hors du commun (dépassant aisément les 20 dégâts en un tour, avec un maximum possible de 30) et ses mécaniques difficilement contrables (charge, camouflage) faisaient de lui le deck rêvé pour de nombreux joueurs, pour peu qu'on sache le piloter correctement (chose qui n'était pas donnée à tout le monde).

Avec le voleur miracle, la prise de risque est permanente et chaque décision possède un impact considérable sur l'issue de la partie.

La disparition du voleur miracle du méta-jeu s'explique par trois facteurs principaux :

  • Le premier réside dans les nerfs de cartes clés du deck, à savoir Leeroy Jenkins et le Commissaire-priseur.

    Image

    Durant cette même époque, Leeroy Jenkins était la clé de nombreux decks visants à tuer l'adversaire en un tour (OTK). Ainsi, la plupart des listes du Démoniste Handlock et des Chaman midrange intégraient Leeroy comme finisseur, en combinaison de cartes comme Puissance accablante, Manipulateur Sans-visage, Arme croque-roc et Furie des vents. L'émergence de nombreux archétypes partageant une philosophie commune et incompatible avec la vision du jeu des développeurs contraint ces derniers à ajuster le coût de Leeroy afin de rendre impossible de telles interactions, qui voyaient généralement leur coût passer à 11 cristaux.

    Le passage du Commissaire-priseur de 5 à 6 cristaux fut quant à lui un dommage collatéral lié à l'introduction des pièces détachées avec la sortie de Gobelin vs Gnomes, plus qu'un nerf visant directement le voleur miracle.

  • Le second facteur provient de l'introduction de cartes créées spécifiquement pour contrer les archétypes basés sur les sorts comme le voleur miracle et le mage frost.

    Image

    Ainsi, Horreb fût créé afin de donner aux autres decks la possibilité d'empêcher le tour "Miracle", celui où le Commissaire-priseur sort de son camouflage et pioche l'intégralité du deck. Un Horreb bien placé devient alors synonyme de tour à vide pour ces decks, bien souvent suivi d'une défaite immédiate.

  • Enfin, l'arrivée de la Malédiction de Naxxramas et de Gobelin vs Gnomes et de ses nombreux serviteurs agressifs avec râle d'agonie (Rampante hantée, Oeuf de nérubien, Déchiqueteur piloté, etc...) eurent raison d'un voleur miracle ayant bien du mal a survivre assez longtemps pour trouver sa condition de victoire.


Image

Comment alors expliquer le retour d'un archétype, laissé pour mort pendant si longtemps ?

Aussi simple que cela puisse paraître, l'introduction du mode standard nous replonge dans des conditions assez similaires à celles qui régissaient le méta-jeu peu après le lancement officiel d'Hearthstone. Plus d'Horreb, plus de Dr Boum insensible à Assommer, plus de Bombe de lumière pour tuer vos serviteurs camouflés, plus de Crache-vase et de serviteurs à râle d'agonie impossibles à décoller du plateau. Adieu également au Démoniste handlock et ses nombreux serviteurs avec provocation (Guetteur ancien, Géant de lave, Crache-vase, etc...), ainsi que son double Robot de soins antique. Enfin, plus de Druide double combo, capable lui aussi de se murer derrière ses serviteurs avant de trouver les éléments d'un combo désormais relégué au rang de mauvais souvenir.

Tout dans le meta-jeu semble sourire à dame Valeera, qui bénéficie également d'ajouts récents à son arsenal.


Image

Au fil des différents patch d'équilibrage, le Voleur miracle a perdu de nombreux outils assurant autrefois son hégémonie au sein du méta-jeu. Indirectement, Pas de l'ombre est devenu injouable suite à l'augmentation du coût de Leeroy Jenkins. Le Déluge de lames, autrefois indispensable contre les archétypes agressifs a rejoint le Busard affamé dans les oubliettes d'Hearthstone et le Commissaire-priseur souffre désormais d'un coût bien plus prohibitif que par le passé.

Heureusement, de nouvelles cartes ont fait leur apparition et comblent en partie les vides créés par les nerfs ayant affecté le deck.

Image

Ainsi le Pilleur de tombes est rapidement devenu une carte essentielle pour cette nouvelle version du Voleur miracle. Avec des statistiques agressives, il permet d'établir une pression relativement tôt dans la partie, forçant alors l'adversaire à effectuer actions réactives plutôt que constructives, chose qui était précédemment réservée au Voleur. Cependant, la véritable force de ce serviteur est de compenser le nerf du Commissaire-priseur tout en faisant piocher une carte supplémentaire, grâce à La pièce.

Image

Xaril l'Esprit empoisonné est également un ajout important pour le Voleur miracle. Si les statistiques de ce serviteur peuvent paraître bien faibles pour son coût de 4 cristaux, le mantide possède une forte synergie avec le Commissaire-priseur grâce à ses toxines à 1 cristal. Outre la pioche, ces toxines sont également très utiles et s'accordent parfaitement avec les mécaniques du deck (pioche, camouflage, dégâts directs), notamment pour les versions intégrant Leeroy Jenkins (buffs d'attaque à faible coût, effet similaire à Pas de l'ombre).

Image

Enfin, Attaque d'ombre est également un ajout non-négligeable. Cible de choix pour une Préparation au tour 5 avec un Drake azur, ce sort permet au voleur de conserver Eviscération et Assommer pour des cibles plus importantes.


Image

Gameplay

Idéalement, le déroulement d'une partie avec le voleur miracle se déroule en 4 étapes :

  • Le contrôle du plateau durant les premiers tours de la partie.
  • La mise sous pression de l'adversaire à l'aide des serviteurs du deck (Agent du SI:7, Pilleur de tombes, Drake azur) tout en gardant le contrôle grâce aux sorts à bas coût. Cette étape permet d'infliger les premiers points de dégâts qui faciliteront par la suite votre plan de jeu.
  • La mise en place et la réalisation du tour miracle (Commissaire-priseur + Dissimuler/Toxine de pâlerette) et pioche des éléments permettant d'assurer la victoire (Sang froid, Leeroy Jenkins, Eviscération).
  • L'execution de votre adversaire, en un ou deux tours.

Puisque des images valent mieux qu'un long discours, nous vous invitons à regarder (partiellement ou en totalité) cette session de jeu de Kolento, inventeur historique du Voleur miracle en personne.

Au cours de cette session, Kolento se propulse du rang 506 au rang 30 en 1h30.

Remarques et conseils :

  • Malgré un concept très simple, le Voleur miracle est probablement l'un des decks les plus difficiles à piloter correctement. En effet, la moindre erreur possède souvent un impact terrible sur l'issue de la partie, et de nombreux choix s'offrent à vous à chaque tour. Ne comptez pas obtenir un taux de victoire élevé si vous avez une faible expérience avec le deck.
  • Le deck possède un nombre de dégâts limité : jouez en conséquence ! Plus que n'importe quel deck, le Voleur miracle récompense les joueurs qui savent prendre des risques (dans la mesure du raisonnable).
  • Le Voleur miracle reste avant tout un deck basé sur le tempo : mettre votre adversaire dans une situation inconfortable signifie qu'il n'aura pas les ressources pour jouer ses propres menaces. Vous aurez ainsi le champ libre pour exécuter votre plan de jeu sans entrave.
  • Voleur miracle et Voleur Malygos partagent tout deux beaucoup de points communs. Cependant ces decks sont très différents quant à la valeur apportée à chaque carte. Ainsi, Assommer est bien plus essentiel au premier, tandis qu'Eviscération a plus d'importance pour le second. Il est également important de remarquer que le Voleur miracle est bien plus rapide que le Voleur Malygos, bien souvent dépendant de l'Empereur Thaurissan.

Decklist

La liste présentée dans ce guide est celle possédant la plus grande popularité parmi les joueurs de haut rang, tels que Kolento, Thijs ou SuperJJ. D'autres joueurs substituent Leeroy Jenkins pour le combo Matelot des mers du Sud + Manipulateur Sans-visage (Un33d) ou l'Empereur Thaurissan (Purple).

Chaque liste possède ses avantages et ses inconvénients : Leeroy Jenkins apporte plus de burst au deck mais moins de stabilité, le Matelot des mers du Sud et le Manipulateur Sans-visage une plus grande flexibilité et l'Empereur Thaurissan un tour miracle plus explosif.

Voleur miracle de Kolento (11/05/2016)

Match-ups

Image

Comme son prédécesseur, cette nouvelle itération du Voleur miracle souffre de son manque de survie face à l'agression : un Chaman agro aura souvent raison du deck avant le tour 7.

Du coté des decks plus "lents", ce sont les dégâts limités du deck et sa dépendance au Commissaire-priseur qui pourront poser problème face à un Druide C'Thun capable d'une sortie explosive grâce à l'Innervation et d'une montagne de serviteurs aux points de vie élevés et avec provocation. Autre archétype pouvant s'avérer problématique, le Paladin N'Zoth et ses multiples AoE couplées à un potentiel de soin ridicule (Guérison interdite, Championne en vrai-argent, Ragnaros, porteur de Lumière, Imposition des mains). Un bon Paladin veillera à se maintenir hors de portée de votre burst en toute circonstance.

Mulligans

Plus que n'importe quel deck, le choix du mulligan est d'une importance capitale pour le Voleur Miracle. En effet, ce dernier dépend non seulement du deck que vous allez affronter, mais également de votre ordre de départ et du nombre de cartes que votre adversaire va choisir de garder durant son propre mulligan.

Certaines cartes comme l'Agent du SI:7 et Edwin VanCleef ne doivent donc être gardées en main de départ que si vous possédez La pièce ou des sorts à 0 cristaux comme Attaque sournoise et Préparation.

Rappelons enfin que ce guide n'est là que pour vous initier aux bons réflexes à adopter lors du mulligan et ne constitue pas une règle absolue : l'expérience viendra au cours de vos nombreuses parties avec le deck.

Druide

Assommer, Attaque d'ombre, Pilleur de tombes, Poison mortel + Agent du SI:7.

Chasseur

Attaque sournoise, Préparation, Poison mortel, Agent du SI:7, Edwin VanCleef.

Mage

Attaque sournoise, Préparation, Poison mortel, Agent du SI:7, Edwin VanCleef.

Paladin

Pilleur de tombes, Drake azur, Attaque d'ombre, Assommer, Xaril l'Esprit empoisonné.

Prêtre

Pilleur de tombes, Poison mortel, Attaque d'ombre, Assommer, Xaril l'Esprit empoisonné.

Voleur

Pilleur de tombes, Poison mortel, Attaque d'ombre, Assommer, Drake azur, Commissaire-priseur.

Chaman

Attaque sournoise, Poison mortel, Préparation, Eviscération, Assommer, Agent du SI:7.

Démoniste

Attaque sournoise, Agent du SI:7, Poison mortel.

Guerrier

Pilleur de tombes, Poison mortel, Attaque d'ombre, Drake azur.

Commentaires
avatar de Nocahoma
Nocahoma
#
Salut,
Il y a moyen de trouver une alternative plutôt convenable à l'absence du Pilleur de tombes ou elle est devenue absolument indispensable dans les nouveaux decks miracle à cause des changements depuis les premières versions ?
Publier un commentaire
Vous ne pouvez pas poster de commentaires sur cette page car vous devez être inscrit et connecté.
pub