Compte-rendu de la métagame des Préliminaires d'Hiver Européennes

Posté par Odrel , louistofu


Image

Ce week-end, les 81 joueurs les mieux classés d'Europe s'affrontent pour tenter de se qualifier au championnat d'hiver qui aura lieu aux Bahamas.

Comme l'année dernière, les decklists des compétiteurs ont été communiquées aux participants. L'objectif est de placer tout le monde sur un pied d'égalité, en ne désavantageant pas les joueurs dont le réseau d'amis est réduit ou ceux dont les stratégies sont exposées en stream.

Cette décision présente un autre avantage : la manne de listes mises à disposition nous permet de nous faire une idée précise du méta-jeu compétitif de Hearthstone. Les decklists ne sont pas complètement publiques, ceci dit, et ne peuvent être consultées que par les qualifiés au tournoi et par quelques sites triés sur le volet dont nous avons la chance de faire partie.

Comme nous l'avions fait pour le championnat de printemps en Europe et Amériques l'année dernière, nous avons saigné les listes et abusé d'excel pour vous offrir une analyse complète de la méta de ces playoffs.

Notre analyse se base sur les listes des 81 joueurs directement qualifiés à la phase préliminaire et n'inclut donc pas les participants au tournoi des Héros de l'auberge. La phase préliminaire du championnat d'hiver européen est à suivre tout le week-end sur Twitch.

Les 6 decks les plus populaires



Image

1. Mage Reno

Présent chez 80% des joueurs, le Mage Reno joue des parties longues mettant à profit Reno Jackson avant d'ouvrir le feu sur un adversaire idéalement affaibli par Alexstrasza. Gadgetzan a largement renouvelé l'archétype avec l'ajout de Kazakus.

Comme dans tout deck Reno, il y a de nombreuses variantes. Celles-ci optent par exemple pour la Maître des encres Solia, le Contrôleur mental et le Vendeur de rafraichissements.


Image

2. Guerrier Pirate

Considéré comme le deuxième deck le plus puissant derrière le Chaman aggro, le Guerrier Pirate est présent dans 76% des lineups. Sa force vient de sa capacité à infliger des dégâts importants grâce à la Frappe mortelle, à la Frappe héroïque et bien sûr grâce aux armes, 8 par deck en comptant l'Amélioration !

Le Corsaire naga permet de prendre l'ascendant en match-up miroir et remplace à cet effet la Frappe mortelle dans certaines versions du deck. Son omniprésence explique en partie celles des decks Reno Jackson, qui peuvent totalement contrer les assauts des pirates.


Image

3. Chaman Aggro

Le Chaman Aggro est un habitué de nos analyses de tournoi, même si le Midrange s'en rapproche de plus en plus, 56 joueurs sur 81 (69,14%) le comptent dans leur lineup. La disparition du Marteau-du-Destin et de l'Arme croque-roc est compensée par l’arrivée de Neunoeil le Pirate, Boucanier de petite envergure et des Griffes spectrales boostées au Mage de sang Thalnos et au Drake azur.

Ses sorties peuvent être dévastatrices, notamment loresque le Boucanier de petite envergure appelle Neunoeil le Pirate au premier tour et que le deuxième tour est un Mage de sang Thalnos, La pièce, Griffes spectrales. Les Maléfices lui permettent de se débarrasser d'une provocation trop gênante et de continuer à infliger des dommages.


Image

4. Voleur Miracle

Le Voleur Miracle est un archétype dont l'origine remonte aux débuts du jeu. Et le principe reste le même : contrôler le plateau en début de partie avant de piocher des tonnes de dégâts potentiels avec le Commissaire-priseur. Il est le choix de 60% des joueurs

La version de Gadgetzan accueille bien sûr des pirates comme le Boucanier de petite envergure et Neunoeil le Pirate. Un Fieffé forban est souvent ajouté pour la possible combo avec Edwin VanCleef et l'Aventurier en pleine quête. Le deck s'appuie aussi sur les Pièces contrefaites, Assommer et parfois même sur Shaku, le Collectionneur


Image

5. Démoniste Reno

Souvent couplé au Mage Reno, le Démoniste Reno, qui apparaît chez 40% des joueurs, possède de nombreuses variantes bien que le principe reste à chaque fois le même : temporiser suffisamment longtemps pour épuiser l'adversaire. Le Néant distordu, le Courroux démoniaque ou encore le Massacreur abyssal remplissent parfaitement ce rôle. Seigneur Jaraxxus permet de générer des 6/6 à chaque tour et de faire plier les decks contrôle. Dans les matches contre d'autres decks contrôles, la victoire revient bien souvent à celui qui arrive à placer la combo Brann Barbe-de-bronze - Kazakus et donc à générer deux potions et donc une value considérable.

Contre les decks agressifs, des cartes comme Défenseur d’Argus ou Vendeur de rafraichissements doivent vous permettre de survivre jusqu'à l'arrivée de Reno Jackson, qui fera souvent concéder votre adversaire.


Image

6. Chaman Midrange

Le Chaman Midrange s'appuie sur les cartes jade comme la griffe de jade et les chefs de jade pour poser de solides créatures sur le plateau. L'Eauracle Jinyu lui permet de résister aux assauts des decks agressifs et certains intègrent un Al’Akir, seigneur des Vents ou un Ragnaros, seigneur du feu pour finir l'adversaire.

Environ 27% des participants ont jeté leur dévolu sur cette version du Chaman qui comporte des Choses venues d'en bas, des Elémentaires de feu voire des Dévolutions.


Observations



Le constat est implacable : classe réputée comme faible avant l'apparition du Trogg des tunnels et du Golem totémique, le Chaman est aujourd'hui présent dans 100% des compositions. Pas moins de 69,14% des joueurs ont opté pour la version agressive, basée sur la mécanique de jade et sur les pirates. La version contrôle, choisie par 3 joueurs s'appuie elle sur deux exemplaires de Vague de soins couplés à un Hallazèle l'Elevé. Plus de 27 des joueurs ont choisi la version Midrange qui compte davantage sur la jade que la version agressive malgré une ossature similaire.

A l'inverse, aucun deck Chasseur ou Paladin n'est présent. Cela peut se comprendre pour Rexxar, qui ne profite absolument pas de la nouvelle extension - seul le Chat de gouttière et quelques rares autres cartes étant viables. La mécanique des dessoudeurs est également trop lente pour lui permettre d’être jouable. Quant au Paladin, s'il est lui aussi peu avantagé par Main-Basse sur Gadgetzan, on peut s'étonner qu'il n'y ait pas au moins un deck Anyfin can happen. Ce Paladin a pourtant bénéficié de l'ajout de Bourbinja, l'étoile volante et Freakeh n'avait pas hésité à amener sa version au GamersOrigin Challenge.

Ce premier tournoi Blizzard de 2017 n'est pas placé sous le signe de la diversité de la méta, tant les decks s'articulent autour de la dichotomie Patches/Kazakus. Seuls quelques iconoclastes tenteront de se qualifier avec un Chaman contrôle, un mage tempo ou même avec l'unique druide Malygos du tournoi.

En parlant de Druide, la version jade est d'ailleurs présente en nombre limité pour cette édition, la lenteur de l'augmentation de la puissance des créatures de jade se révélant souvent fatale face à un Chaman ou un Guerrier .


Infographie




Les commentaires sont désactivés pour raisons techniques mais si vous avez apprécié cet article ou que vous souhaitez en débattre, vous pouvez nous atteindre sur Twitter où nous sommes @GO_Odrel, @louistofu et @GamersOrigin.

L'auteur :

Odrel

Rédacteur en chef à tendances tyranniques et à intérêts variables. Propulsé par une quantité obscène de caféine et de sucre.

CONTACTER L'AUTEUR
Publier un commentaire
Vous ne pouvez pas poster de commentaires sur cette page car vous devez être inscrit et connecté.
pub