Ben Brode publie la liste initiale des cartes Naxxramas

Posté par Thibaut


Image

Hier soir, Ben Brode a partagé sur Twitter un document présentant les récompenses qui étaient à l'origine prévues pour Naxxramas, en 2013, avant d'être réévaluées pour être ce qu'elles ont été dans l'Aventure. Un document d'archive intéressant, qui montre que le premier jet était assez différent ce que nous connaissons. Pas de Crache-vase, pas de Sombre sectateur, pas de Fossoyeur !

Ben précise qu'au stade de développement de ce document, la structure de l'aventure solo n'était pas encore bien forgée, ce qui explique le nombre de 25 cartes - 5 de moins que la formule finale. A l'origine, finir une aile n'octroyait pas de récompense bonus.


Image
Cliquez pour agrandir.

Au final, beaucoup de cartes conçues n'ont pas vu le jour. Cependant, quelques-unes étaient presque déjà là, par exemple la fameuse Rampante hantée était autrefois un tour 3 plus agressif, tandis que l'Ombre de Naxxramas était nettement moins rapide.


ImageImage
ImageImage
ImageImage

Du côté des cartes qui n'ont pas vu le jour, le Guerrier aurait eu une carte assez incroyable pour ses synergies avec Provocation - Morsure de la mort l'a bien remplacée cependant. Pour le Mage, le concept initial a été réutilisé pour Fracasser, tandis que la carte Chasseur a finalement échoué chez le Druide bien plus tard, avec le Corbeau enchanté de Karazhan. Même schéma pour la carte du Voleur devenue l'Arme toxique d'Un'Goro. Le Prêtre aurait dû bénéficier d'un dégât de zone à retardement, mais on se souvient qu'à l'époque la classe manquait très fortement de bonnes cartes de début de partie, d'où son remplacement probable par le solide tour 3 Sombre sectateur.

Le Râle d'agonie qui fut si marquant avec cette extension (on se souvient de l'ancien Fossoyeur et des Chasseurs Râle d'agonie) n'était pas aussi présent, avec seulement 6 cartes bénéficiant de cette mécanique. En définitive, c'est la moitié du set qui fut finalement concernée.

Il semblerait que certains boss de l'aventure étaient prévus pour être de vraies cartes à collectionner, à l'instar de Sapphiron ou Mr. Bigglesworth. Le tout premier concept d'Horreb, très intéressant, empêchait purement et simplement le regain de vie !

L'auteur :

Thibaut

Co-rédacteur en chef. Pourfendeur d'anglicismes. Défenseur de "méta-jeu" (En jeu : Seleniis).

CONTACTER L'AUTEUR SOUTENIR L'AUTEUR
Publier un commentaire
Vous ne pouvez pas poster de commentaires sur cette page car vous devez être inscrit et connecté.
pub